Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • CAFA asbl
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.

Merci pour votre visite

 

Nos Autres Articles

Où SOMMES-NOUS ?

CAFA asbl

Rue du Tir, 14

1060 BRUXELLES (SAINT-GILLES)

Tél. : 02 / 600.57.30  

Fax.: 02 / 600 57 40

POUR NOUS CONTACTER

 

Réservations :

expoaction@cpasstgilles.irisnet.be

 

Adresse du blog :

cafa.expoaction@gmail.com 

 

 

6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 05:18

 

 

N'est pas le plus heureux celui que l'on croit !

Finalement, à y regarder d'un peu plus près, un observateur averti aurait sans doute éprouvé quelque peine à distinguer, parmi les personnages du "Dernier rappel avant poursuites !", lequel rencontrait le plus de satisfactions dans l'exercice de son dur métier.

DSCF2258.JPG

Par exemple, officier toute la journée en qualité d'huissier de Justice, à errer entre les "logements insalubres" pour délivrer aux infortunés visiteurs, citations à comparaître par ci et procès-verbaux de "saisie-exécution" mobilière par là, ne devait probablement pas être une sinécure, ce qui explique que même un professionnel blasé tel que Jean KESSE, l'associé d'Yvan VAN BETALEN - si semblables mais pourtant si différents -  ait apparemment éprouvé un brusque accès de fatigue.

Voire subi un sérieux coup de blues !

Tout dans son regard et son attitude désabusée indiquait l'irrépressible besoin de marquer un temps d'arrêt.

On peut être huissier de Justice et n'en pas moins rester homme...

DSCF2243.JPG 

Stéphane STUBBÉ, alias l'huissier de justice Jean KESSE. 

A l'inverse, quoi de plus nobles tâches à exercer que celles de remettre en mains propres des courriers dont on espère sincèrement qu'ils soient positifs, de tenter de résoudre dans l'urgence les problèmes de logements des surendettés frappés d'une soudaine expulsion judiciaire puis de les guider dans ce dédale qu'est souvent l'Administration, voire de tenter de porter secours aux âmes en peine, quitte à leur proposer - peut-être un peu hâtivement, certes - le "bouche à bouche"... 

DSCF2282.JPG

Mais une fois la question posée, sa réponse ne semblait guère faire de doute, du moins dans l'esprit de certains.

DSCF2249.JPG

Daniel CAP, dans le rôle du facteur Émile.

 

Texte et photos Dominique VANESPEN

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires