Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • CAFA asbl
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.

Merci pour votre visite

 

Nos Autres Articles

Où SOMMES-NOUS ?

CAFA asbl

Rue du Tir, 14

1060 BRUXELLES (SAINT-GILLES)

Tél. : 02 / 600.57.30  

Fax.: 02 / 600 57 40

POUR NOUS CONTACTER

 

Réservations :

expoaction@cpasstgilles.irisnet.be

 

Adresse du blog :

cafa.expoaction@gmail.com 

 

 

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 16:34

 

Certains indices ne trompent pas.

C'est sans doute moins une question de clins-d'oeil que d'ambiance.

Lorsque l'idée avait germé de mettre le public en situation, à savoir de lui faire vivre artificiellement une expérience de chute rapide dans les affres du surendettement, il avait été imaginé de concevoir plusieurs scénarios, des "parcours de vie", différents certes, mais qui avaient pour point commun de mener les visiteurs d'un départ en douceur, fait du confort d'une existence d'apparence "normale", vers une épreuve beaucoup plus chaotique.

Plutôt que de leur demander de suivre un quelconque itinéraire - plan à l'appui - l'apport du Magic Land Théâtre aura été de faire en sorte que, pour les participants, ce destin soit fait de chair et d'os, par une succession de rencontres avec des personnages bien réels qui - littéralement - les prendraient par la main.

C'était devenu impossible de se perdre ou d'hésiter longuement dans un tel circuit, puisque l'un ou l'autre des acteurs surgissait toujours à point nommé pour indiquer l'étape suivante, la marche à suivre.

Toutefois, les techniques de chacun pouvaient être très éloignées les unes des autres.

DSCF7228

Dans un cas, c'était la main familière, voire amicale et encourageante, posée par le sympathique facteur sur votre épaule.

DSCF7233

Ou celle de l'agent de quartier, parfois toute aussi compréhensive, compatissante, voire même un brin réconfortante.

DSCF7190

Dans d'autres cas, c'était le geste auguste du jeune banquier, pour vous indiquer comment dépenser l'argent de votre nouveau crédit si chèrement acquis.  

DSCF7236

Jamais avare non plus celui-là, le vieux gérant de l'agence, lorsqu'il s'agissait de vous donner un bon conseil "d'ami", histoire de s'assurer que vous alliez au plus vite... voir ailleurs.

DSCF7100

Mais cela pouvait aussi être le messager de mauvais augure, remplissant une mission moins agréable.

Car, dans l'univers fictif de l'expo-action "Dernier rappel avant poursuites", même un visiteur averti tel qu'un président de CPAS n'était pas à l'abri du désagrément qu'occasionne sans nul doute la réception d'un acte d'huissier de Justice...

DSCF7249

Dura lex sed lex.

(à suivre)

Texte et photos Dominique VANESPEN

 

Partager cet article
Repost0

commentaires