Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • CAFA asbl
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.

Merci pour votre visite

 

Nos Autres Articles

Où SOMMES-NOUS ?

CAFA asbl

Rue du Tir, 14

1060 BRUXELLES (SAINT-GILLES)

Tél. : 02 / 600.57.30  

Fax.: 02 / 600 57 40

POUR NOUS CONTACTER

 

Réservations :

expoaction@cpasstgilles.irisnet.be

 

Adresse du blog :

cafa.expoaction@gmail.com 

 

 

26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 12:12

 

 

Une après-midi en parfaite continuité...

Comme annoncé auparavant, "Dernier Rappel Avant Poursuites!" aura joué les prolongations.

Rien d'étonnant toutefois, car si le succès actuel de notre expo-action tient dans l'investissement profond des équipes du service de médiation de dettes du CAFA asbl et du MAGIC LAND THEATRE, le sujet est malheureusement porteur, dont l'actualité ira même crescendo à l'approche de fêtes de fin d'année, et des multiples tentations et/ou obligations qu'elles engendrent.

Encadrant l'organisation de la  "Journée sans crédit", qui se tient traditionnellement le dernier samedi du mois de novembre et dont le solgan sera "N'avalez pas n'importe quoi" (incarné par un piment, très coloré, mais sans aucun doute fort peu digeste), le prochain séminaire consacré à la problématique de la "dignité humaine" dans le cadre des Règlements Collectifs de Dettes, et la rencontre du PAC sur le thème "Vie chère, crédit et surendettement", auront trouvé dans le DRAP's une illustration et une entrée en matière totalement adéquate.

Certes, l'activité présentait en tant que telle les mêmes composantes que les versions précédentes, avec quelques variantes telles que le remplacement momentané du brave facteur EMILE, d'ordinaire interprété par Daniel CAP, par un collègue avec lequel le non moins avenant VICTOR allait immédiatement fraterniser.

DSCF5962.JPG

Guy ROMBAUX et Stéphane STUBBÉ.

Ainsi l'huissier de Justice Jean KESSE (Alain PERPETE) se sera-t-il montré toujours aussi peu fréquentable...

DSCF5976.JPG

Et Madame Bérengère DUPLAT (Camille) encore plus revêche que d'habitude...

DSCF5941.JPG

Mais cette même fin d'après-midi théâtrale allait se prolonger jusqu'au début de soirée par une longue discussion introduite par l'exposé du journaliste Olivier BAILLY, récent auteur d'un livre d'enquête intitulé "Ces vies en faillite".

DSCF5892.JPG

(à suivre)

Texte et photos Dominique VANESPEN

Partager cet article
Repost0

commentaires