Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • CAFA asbl
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.

Merci pour votre visite

 

Nos Autres Articles

Où SOMMES-NOUS ?

CAFA asbl

Rue du Tir, 14

1060 BRUXELLES (SAINT-GILLES)

Tél. : 02 / 600.57.30  

Fax.: 02 / 600 57 40

POUR NOUS CONTACTER

 

Réservations :

expoaction@cpasstgilles.irisnet.be

 

Adresse du blog :

cafa.expoaction@gmail.com 

 

 

15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 00:20

 

 

Chapeau aux acteurs...

Qu'ils soient porteurs ou non de casquettes, les différents intervenants rencontrés par les visiteurs de l'expo-action sont interprétés, "incarnés" irions-nous jusqu'à dire, par des membres du MAGIC LAND THEATRE.

Hasard ou mauvais tour du calendrier, l'édition du DRAP's qui se tenait dans la périphérie de LIEGE avait lieu au moment précis où débutait une de leurs autres (nombreuses) aventures, leur pièce intitulée "C'est loin l'Eldorado".

En soirée du mercredi était en effet prévue leur répétition générale puis, le lendemain, la "Première".

Sachant que la distance comprise entre la ville de ANS - et son Foyer culturel en particulier - et la capitale reste techniquement invariable, la marge de manoeuvre de plusieurs d'entre eux était forcément limitée !

Humainement, il devait donc être très difficile de composer avec un emploi du temps aussi chargé, qui consistait d'une part en une journée complète d'animations individuelles dans le cadre d'une activité de prévention telle que la nôtre et, d'autre part, l'obligation de répondre "présent" à une telle autre prestation d'envergure.

Certes tous les acteurs eurent-ils leur mérite de s'investir avec une inébranlable conviction dans leur rôle, par des saynètes constamment renouvelées six heures durant.

Que ce soit :

Madame Bérengère DUPLAT (Camille HENRARD), pour annoncer les mauvaises nouvelles.

DSCF4676

Salomon GIFFMEFLOUSS (Jean-Paul HOSTIJN), qui vendait encore plus vite que son ombre.

DSCF4735

L'huissier de Justice Jean KESSE (Alain PERPETE) qui saisissait, même dans l'obscurité la plus totale.

DSCF4382.JPG

Ou le juge Paul-Henri RECTITUDE (Bertrand DUBOIS), fort à l'écoute mais peu enclin à s'en laisser conter.

DSCF4520.JPG

Mais une mention particulière sera toutefois faite, de l'effort auquel se seront astreints trois de nos protagonistes, qui savaient devoir encore "remonter" vers BRUXELLES pour affronter le public du MAGIC LAND THEATRE tout au long d'une soirée qui serait rythmée par les attaques de diligence, et autres batailles rangées dans une ancienne cité minière...

A savoir :

L'acteur Xa, imperturbable dans son rôle de l'emphatique facteur VICTOR.

DSCF4614 

Thomas LINCKX, toujours aussi profondément... investi dans celui du gérant de la FLASH-BANK.

DSCF4541.JPG

Et le facteur EMILE (Daniel CAP), jamais pris en défaut de porter secours à une malheureuse, qu'elle soit à la recherche de son chemin ou en quête d'une compagnie agréable. 

DSCF4729

Alors "chapeau bas" à tous.

Mais plus particulièrement aux deux porteurs de casquettes et au propriétaire d'un crâne volontairement minimaliste, pour leurs prestations sans cesse répétées (au sens propre) dans le DRAP's de LIEGE, juste avant qu'ils ne retournent vers BRUXELLES en ayant à peine le temps de mettre, qui le Stenson, qui le haut-de-forme.

Pour cette fois jouer... aux cowboys.

(à suivre)

 

Texte et photos Dominique VANESPEN

Partager cet article
Repost0

commentaires