Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui Sommes-Nous ?

  • CAFA asbl
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.
  • Décentrée mais partie intégrante du CPAS de SAINT-GILLES, notre association agit dans divers secteurs de la vie sociale. Son service de Médiation de Dettes a souhaité développer une action de prévention originale et interactive.

Merci pour votre visite

 

Nos Autres Articles

Où SOMMES-NOUS ?

CAFA asbl

Rue du Tir, 14

1060 BRUXELLES (SAINT-GILLES)

Tél. : 02 / 600.57.30  

Fax.: 02 / 600 57 40

POUR NOUS CONTACTER

 

Réservations :

expoaction@cpasstgilles.irisnet.be

 

Adresse du blog :

cafa.expoaction@gmail.com 

 

 

28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 15:00

 

 

Mais que dire de Bérengère…

Madame DUPLAT est sans contexte possible le personnage le plus énigmatique de l’expo-action « Dernier Rappel Avant Poursuites ! ».

DSCF3262

Le plus improbable aussi !

Car, si l'on peut naturellement s’attendre aux comportements sympathiques du banquier Jean-Jacques VAN BERNIER et du vendeur Salomon GIFFMEFLOUS - commerce oblige - sans parler des accueils prévenants que réservent les braves facteurs VICTOR et EMILE, toujours au service de leurs interlocuteurs, voire même ne jamais devoir trop s’étonner de l’intransigeance ou du discours moralisateur tenu par le juge Paul-Henri RECTITUDE ni - surtout - s’offusquer légitimement de la virulence destructrice et humiliante de l’huissier de Justice Yvon VAN BETALEN, rien ne permet de prévoir ce qui va se passer dans le sombre bureau de Bérengère.  

Ce qui explique le regard parfois inquiet de ses visiteurs.  

DSCF3443.JPG 

Tour à tour cadre en Ressources Humaines, secrétaire médicale, agent immobilier ou conseillère matrimoniale, Madame Bérengère DUPLAT incarne en réalité les détours alambiqués du destin.

Ses multiples rôles en fonction des parcours permettent de démontrer que le fléau du surendettement peut frapper n’importe qui, à n’importe quel moment et pour quelque raison que ce soit, qu’il s’agisse d’une surprenante perte d’emploi, d’une santé soudainement défaillante, d’une brutale rupture dans un couple ou d’une urgence de la vie, telle un déménagement, à laquelle il est malaisé de faire face.  

DSCF3488.JPG 

Dans tous ces cas de figure, les réactions du public seront sensiblement les mêmes, qui iront de l’étonnement amusé à la résignation teintée de fatalisme, voire à l’abattement pur et simple, en passant par toutes les variantes en la matière, sans que ces émotions n’engendrent, chez notre annonciatrice « assermentée » de mauvaises nouvelles, autre chose qu’une indifférence assortie d’un agacement à peine réfréné.

Si politesse il y aura souvent, elle sera toujours feinte et de pure convenance.  

DSCF3108.JPG 

(à suivre)

Texte et photos D. VANESPEN

Partager cet article
Repost0

commentaires